Retourner en haut

10 raisons pour vous convaincre d'utiliser votre CPF

Sabrina DEMAGNY Sabrina DEMAGNY
19 janvier 2021 16 min de lecture

Le Compte Personnel de Formation est un dispositif permettant à tout actif disposant de droits CPF d'avoir accès à la formation professionnelle. Malheureusement, faute de le comprendre correctement, le CPF est peu ou pas utilisé. Découvrez au travers de cet article en quoi consiste le CPF et les raisons pour vous de l'utiliser.

Ecouter cet article

Le CPF, c'est quoi ?

Pour connaître de manière générale, ce qu'est le Compte Personnel de Formation (CPF), je vous invite à consulter notre article intitulé Le CPF : 5 minutes pour tout comprendre ? Cet article vous apportera toutes les informations générales sur le CPF : définitions, alimentations du compte, conditions d'éligibilité, actions de formation ...

Cette introduction étant réalisée, intéressons-nous à présent à notre sujet, à savoir, Pourquoi utiliser son compte CPF ?

Les constats

Selon une étude de la DARES de 2018, étude publiée en février 2020, le taux d'utilisation du CPF est très modeste. Il représenterait 1,7% des salariés du privé en 2018.

Vous pouvez consulter l'intégralité de cette étude en cliquant sur ce lien : Étude DARES

Comment expliquer cette faible utilisation ?

Pour trouver un début d'explication sur cette faible utilisation, il est possible d'étudier les résultats d'un sondage publié en février 2020 par le site d’information spécialisé Centre Inffo. L'étude complète est disponible au téléchargement en cliquant sur ce lien : sondage

Selon ce sondage, 85% des Français sondés déclarent avoir entendu parler du CPF. C'est un chiffre intéressant, car on constate que la communication a été réalisée. Mais, a-t-elle été efficace ? L'information transmise a-t-elle été entièrement comprise ?

On trouve un début de réponse à ces questions, en s'intéressant plus précisément à la provenance de ce chiffre :

  • 57 % des Français sondés déclarent être au courant de l'existence du CPF
  • 28% des Français sondés déclarent être au courant de l'existence du CPF, mais ne savent pas vraiment de quoi il s'agit

Le mot existence est utilisé et non le mot fonctionnement. Les salariés sont informés que le CPF existe, mais ils n'ont pas vraiment compris sa réelle utilité.

Si on généralise : "Le CPF, on en a tous entendu parler, on sait à peu près ce que c'est, mais on ne sait pas comment l'utiliser et à quoi il sert réellement ?". C'est là tout le problème !

L'étude montre également que la majorité des actifs se sent mal informée sur la formation professionnelle continue : 57 % des sondés se disent mal informés. L'étude montre que ce sentiment est plus présent chez les séniors, les demandeurs d'emplois et les salariés des petites entreprises.

Pourquoi ces constats ?

La communication autour du Compte Personnel de Formation a été réalisée par les entreprises et par des campagnes d'informations puisque la majorité des actifs a entendu parler du CPF (85% selon le sondage).

Avec la mise en place du site Internet et de l'application en ligne liés au CPF en novembre 2019, cette communication autour du CPF a même été intensifiée. La volonté affichée est de faire connaître la formation professionnelle, et le CPF, pour rendre la formation accessible au plus grand nombre.

Avec les multiples réformes qui se sont succédé au cours de ces dernières années et leur accélération ces derniers mois, il est souvent difficile de s'y retrouver.

Des appellations comme DIF, CPF en heures, CPF en euros, financement par les OPCA, puis par les OPCO et maintenant via une application et un site Internet, CPF, CPF de transition, apprentissage ..., il faut avouer que lorsque l'on n'est pas du métier, c'est assez difficile de s'y retrouver et il est très facile de confondre les appellations et les dispositifs.

Un autre constat qui découle du précédent est le suivant : Lorsque les actions de communication sont réalisées, est-ce que le destinataire est vraiment réceptif ?

  • A-t-il besoin de se former à court terme ? Dans ce cas, il sera attentif à la communication réalisée.
  • A-t-il besoin de se former à moyen terme ou à long terme ? Dans ce cas, il risque d'y avoir une perte d'informations et le fameux : "Je verrai ça plus tard !".

Maintenant que nous avons énoncé quelques pistes pouvant expliquer la faible utilisation du CPF, nous allons nous intéresser aux raisons qui pourraient favoriser son utilisation. Quelles sont les raisons qui pourraient vous conduire à utiliser votre compte CPF ?

Raison 1 : Avec le CPF, je suis libre de choisir la formation qui me convient

Effectivement, avec le CPF, vous êtes libre de choisir la formation qui répond à vos besoins, mais il y a quand même une certaine limite.
En vérité, vous êtes libre de choisir une formation répondant à vos besoins, mais cette formation doit être référencée dans le catalogue de formation du site Mon Compte Formation.

Ce catalogue référence l'offre des organismes de formation répondant aux critères de qualité définis par le Datadock. Des formations en bureautique, en informatique, en graphisme, en langues étrangères, en management ... sont ainsi accessibles à tous les salariés disposant de droits acquis au titre du CPF.

Quelles sont les actions de formations requises par le CPF ?

  • Les actions de formation conduisant à l'obtention d'une certification, d'un diplôme,
  • Les actions de validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • Les actions liées aux bilans de compétences
  • Les actions de préparation de l’épreuve théorique du code de la route
  • Les actions à destination des créateurs et repreneurs d'entreprise
  • etc ...

Pour en savoir plus sur cette thématique, vous pouvez consulter notre article : Comment utiliser facilement son compte CPF ?

Ces formations éligibles au CPF peuvent être de durée variable de quelques jours, dans le cadre des formations dites certifiantes, ou plusieurs mois pour celles dites diplômantes.

Raison 2 : Grâce à mon CPF, je n’ai rien à payer

Effectivement, grâce au CPF, le coût de la formation est directement pris en charge via les droits acquis au titre du CPF.

Le compte de chaque titulaire d'un compte CPF est alimenté en euros et non plus en heures depuis le 1ᵉʳ janvier 2019. Cette alimentation est calculée en fonction du temps travaillé et du niveau de qualification du bénéficiaire du CPF.

  • 800 € par an : si le titulaire dispose d'une qualification inférieure au CAP et qu'il a travaillé à temps plein
  • 500 € par an : si le titulaire dispose d'une qualification supérieure au CAP et qu'il a travaillé à temps plein
  • Au prorata du temps de travail pour un salarié ayant travaillé moins de 50% sur l'année de référence

Concrètement, comment cela fonctionne ?

  • Cas 1 : Si mes droits CPF sont suffisants, je n’ai rien à régler
    J'effectue ma demande de formation sur le site Mon Compte Formation. J'utilise les droits acquis au titre du CPF pour régler mon coût de formation.

  • Cas 2 : Si mes droits CPF sont insuffisants, je dois régler la différence

    • Je dois régler personnellement la différence. C'est souvent ce qui se passe quand votre formation a lieu hors du temps de travail, c'est-à-dire lorsque votre employeur n'est pas averti de votre projet de formation ou qu'il a refusé que cette formation ait lieu sur votre temps de travail et de vous accompagner dans votre projet.
    • Votre employeur peut prendre en charge la différence si votre projet rejoint les priorités de l’entreprise. On parle alors d’abondement CPF.
    • D'autres structures telles que la Région, le Pôle Emploi… peuvent également fournir des abondements, mais cela sera conditionné par votre statut (exemple, demandeur d'emploi) et à l'étude d'un dossier de demande de financement.

Pour en savoir plus sur cette thématique, vous pouvez consulter notre article : Comment utiliser facilement son compte CPF ?


Raison 3 : DIF et CPF sont cumulables

Le droit Individuel à la Formation (DIF) était un dispositif permettant aux salariés de bénéficier d’actions de formation grâce aux heures cotisées. Les droits acquis au titre du DIF (droits comptabilisés en heures de formation), c'est-à-dire les droits acquis avant 2015, sont repris et convertis en droits CPF, et par conséquent monétisés.

Grâce à cela, vous pouvez disposer d'un montant CPF plus important.

Attention, cette conversion n'est pas automatique. Pour convertir les heures du DIF sur le compte CPF, le titulaire de ces droits doit inscrire le solde d'heures acquis manuellement  sur le site Mon Compte Formation avant le 30 juin 2021.

Raison 4 : Avec le CPF, je peux me former quand je veux

Oui et non, tout dépend si la formation se déroule sur le temps de travail ou hors du temps de travail.

  • Cas 1 : Formation se déroulant hors du temps de travail
    Hors du temps de travail, vous pouvez suivre en toute autonomie la formation souhaitée. Dans ce cas, la formation doit se dérouler sur vos congés, RTT, ou toutes autres formes de récupération d'heures. Attention, vous serez tout de même soumis à l'acceptation de vos congés, RTT… par votre employeur.

  • Cas 2 : Formation se déroulant sur le temps de travail
    Pour une formation devant se dérouler pendant le temps de travail, vous devez demander l’autorisation de votre employeur afin qu'il vous autorise à vous absenter. Cette demande doit être formulée 60 jours avant le début pour une formation de moins de 6 mois, et 120 jours avant le début d’une formation de 6 mois et plus. En cas d'absence de réponse de l'employeur dans un délai d’un mois, la demande est acceptée.

Raison 5 : Avec le CPF, je peux me former sans l'accord de mon employeur

Cette affirmation fait écho à la précédente.

Effectivement, si votre formation se déroule hors du temps de travail et que vous ne lui demandez pas d'abonder votre compte CPF, vous n'êtes pas tenu d'en avertir votre employeur. Cela signifie que :

  • Vous suivez votre formation sur vos congés, RTT...
  • Vous réglez vous-même la différence si votre montant CPF ne couvre pas l'intégralité du coût de la formation.

Par contre, si vous souhaitez suivre la formation sur votre temps de travail, vous devez avertir votre employeur, comme décrit dans le chapitre précédent afin que ce dernier vous autorise à suivre votre formation sur le temps de travail.

De même, si votre montant CPF ne couvre pas l'intégralité du coût de la formation et que vous souhaitez que votre employeur fournisse un abondement, vous devez également l'avertir afin que ce dernier vérifie que votre projet rejoint les priorités de l’entreprise.

Pour résumer, vous pouvez vous former sans l'accord de votre employeur si vous le faites en toute autonomie.


Raison 6 : Avec le CPF, mes demandes de formation sont toujours acceptées

Si vos droits acquis au titre du CPF sont suffisants et que votre formation entre dans le cadre des actions prises en charge dans le cadre du CPF (décrit précédemment), votre demande de formation sera automatiquement acceptée par le gestionnaire de votre compte CPF.

Par contre, si votre montant CPF ne couvre pas intégralement le coût de la formation, vous ne pourrez pas suivre la formation souhaitée. Il vous sera demandé d'abonder votre compte, c'est-à-dire de régler la différence. Comme expliqué précédemment, vous pouvez abonder la formation soit personnellement, soit via votre employeur, soit en ayant recours à d'autres instances de financement.

Raison 7 : Mes droits CPF sont cumulables

Une idée reçue est de penser que si je n'utilise pas mon CPF chaque année, il est perdu. C'est faux !

Les droits acquis au cours d'une année sont cumulables jusqu'à atteindre un plafond.

  • 8000 €, si le titulaire dispose d'une qualification inférieure au CAP
  • 5000 €, si le titulaire dispose d'une qualification supérieure au CAP

Une fois le plafond atteint, votre CPF n'est plus alimenté. Je vous conseille d'utiliser vos droits régulièrement afin de pouvoir en acquérir d’autres et d'éviter d'atteindre le plafond.

Dès que votre compte CPF dispose du montant requis pour suivre une formation dont vous avez besoin, une formation en bureautique ou une formation en langues étrangères, n'hésitez pas à les utiliser. Vous bénéficierez d'une nouvelle alimentation l'année suivante, selon les règles définies et expliquées précédemment.

De la même façon, si votre départ en retraite approche, vous pouvez encore mobiliser votre CPF pour vous former et suivre, peut-être, une formation que vous aviez envie de faire depuis très longtemps, mais que vous n'avez jamais eu le temps de faire auparavant, par exemple suivre des cours en anglais, apprendre à utiliser les outils de communication Internet, apprendre à utiliser un poste informatique. Une fois en retraite, vous ne pourrez plus bénéficier de vos droits au CPF. Donc, profitez-en !

Raison 8 : Je ne perds pas mes droits CPF si je perds mon emploi actuel ou si je change d'entreprise

En travaillant, vous cumulez des droits à la formation. Ces droits sont stockés sur votre Compte Personnel de Formation tout au long de la vie professionnelle jusqu'à votre départ en retraite.

Le compte CPF vous est personnel. Il vous suivra tout au long de votre vie professionnelle. Même vous changez d’entreprise ou de statut (salarié, agent public, demandeur d’emploi) ou si vous vous trouvez en période d'inactivité en raison du chômage, vous conservez votre Compte Personnel de Formation.

Raison 9 : En tant que demandeur d'emploi, je peux utiliser mon CPF

En tant que demandeur d'emploi et donc pendant une période d’inactivité, le compte CPF n’est plus alimenté, mais il reste utilisable.

En effet, les droits acquis pendant la période d'activité sont conservés et mobilisables pendant la période d'inactivité. Ainsi, toutes les personnes en recherche d’emploi disposant d’un Compte personnel de formation (CPF) conservent le montant en euro capitalisé antérieurement et peuvent le mobiliser pour se former, et ainsi augmenter leur employabilité.

Si le montant CPF est insuffisant pour couvrir l'intégralité du coût de la formation, le compte CPF peut être abondé par Pôle emploi. Le demandeur d'emploi doit, pour cela, réaliser une demande de financement complémentaire en ligne via le site Mon Compte Formation adressée à Pôle emploi. En cas de réponse positive de Pôle emploi, le dossier du demandeur d’emploi est validé et il peut participer à la formation.

Raison 10 : Grâce à mon CPF, je prends ma carrière en main

Le compte CPF vous permet de financer votre formation tout au long de ma vie professionnelle. Vous êtes libre de vous former quand vous en avez besoin et sur les thématiques qui vous intéressent.

Vous pouvez renforcer vos compétences dans un métier ou vos compétences relationnelles, et développer votre efficacité professionnelle. Vous pouvez valoriser ces compétences via l'obtention de certifications ou l'obtention de diplômes, et ainsi développer votre employabilité.

L'intérêt, du CPF, est que vous êtes libre de décider. Vous pouvez prendre en main votre carrière professionnelle, vous êtes acteur de votre vie professionnelle en devenant acteur de votre formation.

Si vous ne savez pas trop comment faire évoluer votre carrière et quelles orientations prendre, vous pouvez avoir recours aux bilans de compétences qui sont également éligibles au CPF. Encore une raison pour vous d'utiliser votre CPF.

Le Bilan de compétences vous aidera à définir votre projet professionnel et les actions à mettre en œuvre pour y parvenir.

Cet article est à présent terminé. Maintenant que vous connaissez les raisons qui peuvent vous conduire à utiliser votre CPF, vous avez peut-être envie de savoir "Comment l'utiliser ?".
Pour cela, je vous invite à consulter notre article intitulé Comment utiliser facilement son compte CPF ?

Sabrina DEMAGNY

Sabrina DEMAGNY

Responsable pédagogique asbéo

Ingénieure en Sciences Humaines et en Pédagogie et passionnée par les métiers de la formation, Sabrina est responsable de la pédagogie et de l'accompagnement des clients d'asbéo.

Article Précédent

Comment utiliser facilement son compte CPF ?