Retourner en haut

Tout ce qu'il faut savoir sur la formation professionnelle - Partie 1

Sabrina DEMAGNY Sabrina DEMAGNY
29 novembre 2022 5 min de lecture

La formation professionnelle continue permet de se former tout au long de sa vie. Comment en bénéficier ? Comment obtenir un financement ? Quelle formation choisir ? Découvrez toutes les informations utiles en consultant notre article.

La formation professionnelle est au cœur de l'actualité. Il est rare qu'une semaine passe sans que les médias en parlent.
Pour vous aider à mieux la comprendre, nous avons décidé de regrouper dans cet article l'ensemble des informations utiles sous la forme d'une FAQ (Foire aux questions).

Pour ne pas alourdir votre lecture, nous avons scindé cet article en deux parties. Découvrez ci-dessous la première partie. Bonne lecture !


1. Qu'est-ce que la formation professionnelle continue ?

La formation professionnelle continue donne à tous les actifs : salariés, indépendants, chefs d’entreprise ou demandeurs d’emploi, la possibilité de se former tout au long de sa vie professionnelle.

La formation professionnelle continue s'adresse aux personnes entrées dans la vie professionnelle. Elle répond aux besoins en formation du monde de l'entreprise.

La finalité principale de la formation professionnelle continue est de développer l'employabilité du bénéficiaire.

Différents dispositifs de mise en œuvre et de financement existent en fonction du statut du bénéficiaire :

  • le plan de développement des compétences,
  • le compte personnel de formation (CPF),
  • le CPF de transition professionnelle (anciennement le Congés Individuel de Formation ou CIF),
  • l'alternance, …

2. A quoi sert la formation professionnelle continue ?

L'intérêt principal de la formation professionnelle continue est de développer l'employabilité du bénéficiaire.
En fonction du contexte professionnel et des besoins du bénéficiaire, elle peut permettre de :

  • Développer ses compétences
    Le développement de compétences permet au bénéficiaire de toujours être au meilleur de ses capacités en maîtrisant les nouveautés et les innovations liées à son secteur d'activité. Le développement des compétences peut passer par une remise à niveau ou un perfectionnement de ses compétences.

  • Accéder à l’emploi
    Dans le cadre d'une recherche d'emploi, il est fréquemment demandé de disposer de compétences professionnelles précises. Le recours à une formation professionnelle sera alors nécessaire afin d'acquérir les compétences manquantes.

  • Se maintenir dans l’emploi
    Les évolutions technologiques sont nombreuses et peuvent être rapides en fonction de l'activité professionnelle. Pour pouvoir suivre ses évolutions, éviter de se faire distancer et rester compétitif.ve, il est nécessaire d'actualiser régulièrement ses connaissances. La formation professionnelle permettra de maintenir ce niveau de connaissance à jour.

  • Changer d'emploi
    Un changement d'emploi peut prendre plusieurs formes. Il peut s'agir :

    • D'un changement d'entreprise à iso-poste et iso-fonction : dans ce cas, le recours à la formation professionnelle n'est pas nécessaire.
    • D'une évolution de poste dans la même entreprise ou dans une autre : dans ce cas, le recours à la formation professionnelle pourra être envisagée afin d'acquérir les compétences requises par l'exercice des nouvelles responsabilités.

3. À qui s'adresse la formation professionnelle continue ?

La formation professionnelle continue s'adresse à tous les actifs :

  • Salariés,
  • Indépendants,
  • Chefs d'entreprise
  • Demandeurs d'emploi.

En d'autres termes, la formation professionnelle continue s'adresse aux adultes qui ont quitté la formation initiale et qui souhaitent acquérir de nouvelles compétences ou connaissances, ou les développer.

La formation professionnelle continue s'adresse également aux jeunes de 16 à 25 ans révolus concernés par la formation professionnelle avec un contrat de professionnalisation.

La mise œuvre de la formation professionnelle s'effectue au travers de différents dispositifs adaptés à chaque statut professionnel.

4. Comment financer sa formation professionnelle continue ?

Il existe de nombreux dispositifs de financement de la formation professionnelle continue.
Le financement de la formation va dépendre du statut du bénéficiaire.

Vous êtes salarié, vous pouvez avoir accès à :

  • Plan de développement de compétences de votre entreprise
  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Projet de transition professionnelle (PTP)
  • Congé de bilan de compétence (CBC)
  • Congé validation des acquis de l’expérience (CVAE)

Vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez disposer de :

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Financement par Pôle emploi,
  • Financement par la Région, par l’Etat, par les Conseils généraux

Vous êtes indépendant, vous pouvez avoir accès à :

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • OPCO

Vous êtes une entreprise, vous pouvez disposer de :

  • Plan de développement de compétences de votre entreprise
  • OPCO (en fonction de la taille de l'entreprise)

5. Quelles sont les différentes actions entrant dans le cadre de la formation professionnelle continue ?

La formation professionnelle continue propose une offre variée d'action permettant le développement des compétences.

  • Les actions de formation
    Une action de formation se définit comme un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. On parle aussi de projet professionnel.

  • Les bilans de compétences
    Le bilan de compétences permet à son bénéficiaire de faire le point sur son parcours professionnel. En règle générale, le bilan de compétences précède toutes formes d'action de formation.

  • La validation des acquis de l’expérience (VAE)
    La VAE a pour but de permettre au bénéficiaire d’acquérir un diplôme d'État, un titre professionnel ou une certification professionnelle.

  • Les actions de formation par apprentissage
    Ces actions visent à :

    • Fournir aux bénéficiaires une formation générale associée à une formation technologique et pratique, venant compléter la formation reçue en entreprise.

    • Permettre l'obtention d'une certification professionnelle (diplôme ou titre professionnel enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)).

6. Qu'est-ce que la formation inter-entreprise ?

La formation inter-entreprise se déroule dans les locaux de l’organisme de formation selon un programme de formation et un planning défini.

Cette modalité de formation regroupe dans une même session des participants de différentes entreprises.
Il s’agit de la modalité de formation la plus utilisée.

  • Les avantages :
    • Le nombre de participants est réduit : 5 personnes max chez asbéo.
    • La formation se déroule en dehors des locaux de l’entreprise ce qui permet une focalisation sur la formation.
    • Le contenu est fixé avant l’entrée en formation (aucune surprise).
    • Vous pouvez choisir les dates de formations parmi celles proposées.
    • Si vous utilisez votre CPF, les inscriptions sont extrêmement faciles avec le site Mon Compte Formation.

  • Les inconvénients :
    • Vous devez vous déplacer dans les locaux de l’organisme de formation, si vous avez choisi de suivre une formation en présentiel sur site.
    • Vous suivez la formation avec des personnes d’autres entreprises que vous ne connaissez pas.
    • Le contenu est fixé avant l’entrée en formation (aucune personnalisation possible).

7. Qu'est-ce que la formation intra-entreprise ?

La formation en intra-entreprise se déroule dans les locaux de l’entreprise cliente.
Les participants appartiennent à la même entreprise.
On parle également de formation interne.

La formation peut également être organisée dans les locaux du centre de formation pour des raisons organisationnelles (pas de locaux adaptés). On parle alors de formation intra-entreprise hors mur.

  • Les avantages :
    • Les salariés n’ont pas besoin de se déplacer puisque c’est le formateur qui vient dans les locaux de l’entreprise.
    • La formation se déroule dans le cadre habituel.
    • La formation est dédiée aux salariés de l’entreprise.
    • Le contenu peut être adapté aux besoins de l’entreprise.

  • Les inconvénients :
    • Les interruptions intempestives sont nombreuses (téléphone, irruption dans la salle de formation).
    • Un nombre important de participants par groupe (10 à 15 personnes)
    • Un groupe hétérogène, c’est-à-dire des personnes de niveaux différents (si absence de positionnement initial)
    • Des contenus spécifiques et trop denses (contenu de 2 jours dispensé en 1 jour)

8. Qu’est-ce que la formation initiale ?

La formation initiale est plutôt destinée aux personnes inscrites dans le cycle de scolarité classique :

  • Enseignement primaire : École primaire
  • Enseignement secondaire : Collège et Lycée
  • Enseignement supérieur : post BAC

Elle permet de suivre un cursus scolaire qualifié de diplômant avec l’obtention d’un diplôme en fin de parcours sous conditions de réussir les examens :

  • Baccalauréat, Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP), Brevet d’Études Professionnels (BEP) pour le cycle d’enseignement secondaire
  • Diversité de diplômes : BAC+2 (Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou Diplôme Universitaire Technologique (DUT)…), BAC+3 (Licence), BAC+5 (Master)… pour le cycle d’enseignement supérieur

La durée de la formation initiale est variable en fonction de la formation et de l’établissement choisi.

L’intérêt de la formation initiale est de préparer l’étudiant à son insertion dans la vie professionnelle en le rendant opérationnel sur le marché du travail dès la fin des études. Pour cela, des stages en entreprise sont requis afin de permettre une immersion dans le monde professionnel.

9. Formation initiale ou continue : quelles sont les différences ?

  • Un public différent

    • La formation initiale est destinée à un public inscrit dans le cycle de scolarité classique et qui n’est pas encore entré dans la vie active.

    • La formation continue est destinée aux salariés, aux demandeurs d’emploi, aux entrepreneurs et aux jeunes diplômés entrés dans la vie professionnelle.

  • Les modalités de financement

    • La formation initiale propose des tarifs variables en fonction de la filière et de l’établissement choisi. Les différents frais (inscription, pédagogiques…) sont à la charge du bénéficiaire.

    • La formation continue propose également des tarifs variables. Elle dispose de nombreux dispositifs de financement (CPF, OPCO…).

  • L’organisation générale

    • En formation initiale, le bénéficiaire suit son cursus sur un modèle temps plein : il se consacre uniquement à sa formation.

    • En formation continue, le bénéficiaire suit son cursus en :
      Temps partiel : partage du temps entre la formation et l’activité professionnelle, modèle le plus utilisé,
      Temps plein sur plusieurs semaines, mois… : modèle privilégié en reconversion professionnelle.

10. Quelles sont modalités de formation pour les salariés ?

En tant que salarié, vous pouvez accéder aux actions de formation professionnelle selon différentes modalités :

  • À l’initiative de l’employeur, dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise.
    Ces formations destinées aux salariés répondent à des besoins stratégiques de l’entreprise.

  • À l’initiative du salarié, dans le cadre du compte personnel de formation (CPF), du CPF de transition professionnelle, du congé pour validation des acquis de l’expérience et d’autres congés…
    Dans ce cas, vous décidez de suivre une formation dont vous avez besoin en dehors de votre temps de travail.

  • D’une co-construction entre l’employeur et le salarié
    Dans ce contexte, salarié et employeur élabore conjointement une stratégie pour mettre en place la formation.
    Cette co-construction peut prendre différentes formes :

    • Une autorisation de suivre la formation sur le temps de travail : on parle également d’autorisation d’absence.

    • Un co-financement du coût de la formation : votre employeur peut prendre en charge l’intégralité de la formation ou compléter le reste à charge.

Cet article est à présent terminé. J’espère avoir apporté un certain éclairage sur cette thématique de la formation professionnelle.
Poursuivez votre lecture en consultant la seconde partie de cet article : Tout ce qu'il faut savoir sur la formation professionnelle - Partie 2.

Sabrina DEMAGNY

Sabrina DEMAGNY

Responsable pédagogique asbéo

Ingénieure en Sciences Humaines et en Pédagogie et passionnée par les métiers de la formation, Sabrina est responsable de la pédagogie et de l'accompagnement des clients d'asbéo.

Article Précédent

En tant que salarié, comment suivre une formation professionnelle ?

Article Suivant

Tout ce qu'il faut savoir sur la formation professionnelle - Partie 2

© ASB Consulting 2023
asbéo est certifié Qualiopi